Les enquêtes du département V de Jussi Adler-Olsen

Ancien éditeur, le danois Jussi Adler-Olsen connaà®t un succès sans précédent avec Département V, série best-seller qui devrait au total compter onze volumes.
Cette série a été récompensée par les prix Scandinaves les plus prestigieux. En France, Miséricorde a été récompensé par le Grand Prix des Lectrices de ELLE 2012 et le Prix des lecteurs du Livre de Poche 2013.

Le département V de la police de Copenhague ne brille ni par son confort ni par les moyens qui lui sont alloués. Tout juste un sous-sol blafard où s’entassent les dossiers de meurtres non résolus et de disparitions mystérieuses. Ces  » cold cases « , comme on les appelle, sont la chasse gardée de l’inspecteur Carl Morck, quadra taciturne, de ses deux assistants, l’intriguant Syrien Assad et la bouillonnante Rose.
En cinq romans, ce trio insolite et attachant, spécialisé dans les causes perdues, a propulsé l’écrivain danois Jussi Adler Olsen au rang des valeurs sà»res du polar scandinave.
Dossier 64, paru en 2010 au Danemark et devenu en quelques semaines un phénomène d’édition, l’écrivain exhume une page terrifiante de l’histoire de son pays.

Il est préférable de lire les enquêtes dans l’ordre chronologique puisque il existe également à  travers les différents romans une enquête en fil rouge sur la tuerie à  l’origine du mal être de Mà¸rck. De plus, les personnages évoluent au fil des enquêtes, leurs profils se précisent (qui est donc vraiment Assad ?) tout comme leurs rapports (comme les relations entre Mà¸rck et sa psy).