Oona & Salinger de Frédéric Beigbeder

oona et salinger

New York, en 1940. A 15 ans seulement, Oona, fille d’Eugène O’Neill, Prix Nobel de littérature alcoolique et dépressif, fréquente déjà  la jet-set, éclusant des vodkatini en compagnie de filles de milliardaires et du jeune Truman Capote. Avec ses pommettes hautes, son regard de braise et son sourire ravageur, elle est irrésistible.
Un soir, au Stork Club, Oona croise un certain Jerry Salinger, jeune homme fiévreux qui écrit vaguement des nouvelles.

Lequel tombe amoureux d’elle instantanément. S’ensuit une longue soirée au clair de lune et un flirt (mais pas de relations sexuelles).

La vie va se charger de séparer cruellement les deux amis-amants : Jerry est appelé sous les drapeaux, Oona part tenter une carrière d’actrice à  Hollywood. Où elle séduit très vite Charlie Chaplin, au faà®te de sa gloire. Ils se marient en 1943 – elle a tout juste 18 ans, lui 54…

A partir de cette histoire bien réelle, Frédéric Beigbeder a imaginé un roman qui brasse fiction et réalité.
Ce livre m’a permis de découvrir la vie d’un monstre sacré de la littérature américaine (Salinger) et à  travers le destin de Oona, la dernière partie devie de Charlie Chaplin.