D’après une histoire vraie. Prix Renaudot 2015.

delphine de vigan


« D’après une histoire vraie » démarre sur l’histoire d’une narratrice très semblable à  l’auteure. Comme Delphine de Vigan, celle qui dit « je » a écrit un livre devenu best-seller. Signature, salons littéraires, et invitations multiples l’ont littéralement vidée.

A cette fatigue et ce début de dépression s’ajoutent des lettres anonymes menaçantes. La narratrice n’arrive plus à  écrire.

L’héroïne du roman rencontre « L. » qui ne sera jamais désignée que par cette initiale. C’est un coup de foudre amical. Cette femme la comprend mieux que personne.

« L » prend soin d’elle jusqu’à  la décharger de ses mails et y répondre à  sa place -pour lui rendre service, bien sà»r. Pour son bien encore, « L » la pousse à  bout pour faire jaillir d’elle la seule littérature qui vaille : celle de la réalité crue. Jusqu’où ira « L », installée à  demeure chez la romancière ? Est-elle venue combler un vide ou faire le vide ? Lui redonner du souffle ou lui voler sa vie ?

Un roman maà®trisé, jusqu’au malicieux clin d’Å“il final.

Thriller psychologique alliant une réflexion sur la création littéraire, le réel/ la fiction, les attentes des lecteurs.