Le Chant d’Apollon : l’amour vu par Tezuka

Shogo Chikaishi, un jeune homme rebelle aux pulsions meurtrières, est amené devant un psychiatre qui cherche à  le soigner de son penchant pour la violence.
Traumatisé par son passé d’enfant battu et mal aimé, Shogo voue en réalité une haine féroce à  l’amour.

Au point de prendre un malin plaisir à  massacrer les couples d’animaux qu’il traque à  la campagne… Son comportement pour le moins inquiétant nécessite donc un traitement.
Après avoir subi une séance d’électrochocs, Shogo fait la rencontre d’une déesse antique qui l’informe de la malédiction qui pèse désormais sur lui : d’une incarnation à  une autre, Shogo tombera à  chaque fois amoureux d’une femme.
Mais il ne pourra jamais réaliser son amour avec sa promise car l’un d’eux mourra systématiquement avant ce moment décisif…

Le Chant d’Apollon est une lecture idéale pour les connaisseurs de l’auteur comme pour les néophytes, un one-shot impeccable.