Pouvoir d’achat : le grand n’importe quoi…

Quand y en a marre y malabar !! Non, sérieux, assez !! A trop tirer du lait, la vache va finir par en mourir. Nous subissons des augmentations du coup de la vie chaque jour depuis des années. Les multinationales innovent pour gagner plus, toujours et encore (messieurs, sachez qu’on ne pas faire +10 ou +20% tous les ans ad vitam aeternam). J’en ai marre de toutes ces combines commercialo-politico-marketing.


Derrière un nouveau packaging de produit, soit disant plus écologique, plus beau ou plus pratique, on s’aperçoit parfois que le paquet de 330gr est passé à  300gr .. pour le même prix bien sà»r..
Idem pour les nouvelles recettes, une fois sur deux, je suis déçu et me retrouve avec un produit moins bon. C’est simple citez-moi un produit de votre enfance dont le gout n’a pas trop changer ?

Le train n’a jamais était aussi cher et pourtant, il augmente encore.. Habitant en Lorraine, un Paris-Lorraine: + de 100€, un Lyon-Lorraine : + de 200€ (après on se demande pourquoi les gens préfèrent polluer avec leur voiture..)

Les dentifrices s’y mettent aussi. Savez vous quelle bonne idée ont eu certains fabricants pour augmenter leur ventes ? C’est assez simple, sur le nouveau packaging Aquafresh3 par exemple, le diamètre du trou est un peu plus gros. C’est donc idéal pour que nous utilisions un peu plus de dentifrice chaque jour sans nous en rendre compte.

Dans les rayons alimentaires des supermarchés, idem, la place des grandes marques sont désormais prisent par les marques distributeurs et il faut désormais un escabeau pour acheter sa paquet de jambon favori. Ainsi (j’adore l’exemple du jambon) on retrouve toutes les grandes marques sur 2 à  3 fois moins d’espace que les marques distributeurs alors qu’il y a, au bas mot, 2 fois plus de références. Enfin, on comprends mieux quand on sait qu’en alimentaire, un supermarché gagne en moyenne moins de 10% sur un produit de marque et plus de 20% sur un produit à  sa marque.

Puisqu’on est au supermarché, cela me fait penser à  un reportage type ‘envoyé spécial’ que j’ai regardé ce début d’année sur le maïs. Très instructif quand un industriel nous apprend que plus de 80-90% des aliments vendus en grande surface contiennent du maïs sous une forme ou une autre. Pourquoi fais-je cette remarque ? Et bien, cette information me donne toujours un rire nerveux lorsque j’achète mon maïs certifié sans OGM alors que mon caddie doit être rempli d’un tas de maïs OGM sous une forme ou une autre dans mes autres achats.

Il n’y a plus de foire à  0.15cts ou 0.75cts ou 1.5cts comme autrefois pour les babioles en supermarché (foire à  1 ou 5, ou 10 francs, vous vous souvenez ??). Non, maintenant, c’est la foire à  1, 2, ou 5€.

Concernant les carburants, même combat : dans les années 90 une hausse de 20cts de francs (~3cts d’euros) et c’était le blocage des routes par les routiers. Dans les années 2000, le litre de carburant a augmenté de plus de 3 de nos anciens francs sans souci. Ce que j’adore le plus c’est qu’à  chaque fois on nous sert l’excuse du prix du baril. Il est vrai que le prix du baril a exploser en moins de 10 ans (-de US$30 en 2003 contre plus de US$70 au moment où j’écris ce billet) mais alors comment expliquez-vous que des entreprises comme Total affichent des résultats de plusieurs milliards d’euros. Concernant la TIPP (Taxe intérieure sur les produits pétroliers), l’état pourrait la baisser de manière significative pour augmenter notre pouvoir d’achat. Encore hier au informations, un couple a estimé son budget carburant en hausse de 1000€ par an pour allez travailler. Certes, c’est un cas qui ne reflète peut être pas la majorité des familles mais un Smic d’augmentation tout même pour cette famille.

Même le loto a explosé… avec une augmentation relative de 666%

J’oubliez EDG-GDF qui augmente aussi (3 fois en 1 an… pas mal)..

Alors oui, on nous dira que l’électronique coute de moins en moins chère (heureusement qu’on achète des écrans plats chaque semaine, on va faire de belles économies) et que toutes nos dépenses s’équilibrent à  peu prêt avec un légère inflation (d’ailleurs, on se demande vraiment comment est calculé, ce taux d’inflation).

Enfin les banques et la crise : grosse rigolade. Cela ne vous a pas choqué, à  l’époque, d’apprendre que toutes ces banques a qui l’état a prêté des milliards ont remboursé… en quelques mois….

Bien sà»r, certains diront ‘c’est n’importe quoi ce billet’… peu être, c’est vrai que je n’ai pas super-argumenté certains propos mais c’était mon coup de gueule du matin.. c’est tout
Très important : gardez le moral !!!! la vie est belle

Si j’ai oublié des choses qui vous horripile, n’hésitez pas, les commentaires sont fait pour cela.