Quand Oscar Wilde mène l’enquête…

Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles, BRANDRETH Gyles, Éditeur : 10/18 ,mars 2008, 392 pages

« Un après-midi d’aoà»t 1889, Oscar Wilde découvre le cadavre d’un adolescent, Billy Wood, dans une petite maison du centre de Londres. Celui-ci a été égorgé et déposé, nu, dans un cercle de bougies.

L’écrivain est d’autant plus choqué par ce qui ressemble à  un meurtre rituel, qu’il connaissait bien Billy, un jeune et prometteur acteur. Plutôt que d’informer immédiatement la police, Wilde décide de faire part de sa découverte à  deux amis, le poète Robert Sherard et Arthur Conan Doyle. Mais à  leur retour sur les lieux du crime, le cadavre a disparu et rien, si ce n’est de minuscules gouttes de sang sur les murs, n’indique qu’un meurtre a été commis. Wilde décide alors de mener son enquête lui-même. »

Oscar Wilde et le jeu de la mort, BRANDRETH Gyles, Éditeur : 10/18 ,février 2009, 461 pages

« Oscar Wilde propose à  ses amis une curieuse activité pour les distraire lors d’une soirée: le jeu de la mort. Chacun inscrit sur une feuille le nom de la victime de son choix et aux participants de deviner qui veut tuer qui.
Mais quand la Mort commence à  frapper les victimes potentielles dans l’ordre exact où elles ont été tirées, le drame succède à  la comédie. Flanqué de son fidèle ami Robert Sherard, et assisté par Arthur Conan Doyle et par le peintre Wat Sickert, Wilde mène l’enquête avec plus de zèle que jamais. Car son nom et surtout celui de sa femme figurent sur la liste funèbre… »

Un vrai bonheur de lecture. Des personnages attachants, une intrigue à  l’anglaise!!!