Le sexe dans la pub

Cette nouvelle pub pour le parfum J’adore de Dior reste dans la même thématique que la précédente : l’érotisme.
Charlize T. a les épaules et le cou dégagé, sa bouche semi-ouverte, ses yeux mi clos, son regard dirigé vers le spectateur. Cette posture a elle seul signifie que cette femme recherche une relation sexuelle.

Elle s’offre. Elle enlève ses bijoux, découvre sa poitrine avec détermination. Cette femelle est en chaleur.
Selon l’enquête Ipsos-Culture Mag de 2001, 41% des Français se disent aujourd’hui « souvent choqués par la manière dont on montre les femmes dans la publicité, que ce soit à  la télévision, la presse ou en affichage ».

« Mais si cet avis est partagé par près d’une femme sur deux (48%), et par la majorité des plus de 35 ans, les hommes sont, pour les deux tiers d’entre eux, d’avis contraire : 63% n’auraient été que « rarement » (38%) ou « jamais » (25%) choqués. »